APRES L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’A.A.P.P.M.A.



L’Assemblée Générale de l ‘association des pêcheurs  l’EYGA qui s’est tenue le 12 Décembre était avant tout  élective :il s’agissait de renouveler le Conseil d’Administration , mis en place à titre transitoire , l’année dernière .L’ordre du jour n’incluait donc pas la formulation de projets ,l’équipe dirigeante étant soumise à sa réélection .
Les bilans de l’année 2008 ont été présentés :
Le rapport moral est dans l’ensemble satisfaisant avec une légère augmentation des effectifs mais il laisse aussi apparaître un faible engagement des pêcheurs locaux dans la vie de l’Association.
Le rapport financier révèle un déficit de 1400 euros pour l’exercice 2008 expliqué par l’importance des dépenses d’empoissonnement :2300 euros de truites , 500 euros de perches dans l’Eyrieux , 370 euros d’œufs de truites farios dans les ruisseaux.

        Vendredi 19 Décembre ,le Conseil d’Administration s’est réuni pour élire le nouveau Bureau. A l’unanimité sont élus :
Président : Emmanuel VIALLE
Vice-Président : Jean-Marc BOLOMEY
Trésorier : Christophe  JOUVE
Secrétaire :Jean- Claude ASTIER

        Les premières décisions ont été prises
Après la suppression de la réserve à Fourgeon sur l’Auzène , seule reste interdite à la pêche  la zone protégée de reproduction où de nouveaux panneaux plus visibles seront placés.

 Suppression du parcours NO-KILL (poisson remis à l’eau vivant)  de pêche à la mouche exclusivement à Issantouans sur l’Eyrieux. Cette décision devrait convenir aux fervents de la pêche à l’anguille qui retrouveront un de leur coin favori.

Création d’un nouveau secteur no- kill sur une partie de  la Glueyre et de l’Eyrieux à leur confluence au centre du village de St Sauveur.

Abandon du déversement d’œufs dont le suivi a donné des résultats visibles pratiquement nuls.
Appel de candidatures à la fonction de gardes pêche d’AAPPMA pour la surveillance des cours d’eau du territoire de l’EYGA.

Nettoyage des sentiers d’accès aux rivières en collaboration avec les communes et l’accord des propriétaires riverains pour améliorer les passages et éviter d’éventuelles discussions.
Prévision d’un plan de repeuplement ( quantité et lieux des lâchers de truites )

Poursuite de l’expérience de lâcher de truitelles  arc en ciel sur le secteur no-kill (sans tuer), réservé à la pêche à la mouche, à La Ribeyre sur la Glueyre : des observations attentives devaient donner des indications sur le comportement des truites et des chevesnes sur le secteur mais aussi en amont et en aval .A la fermeture , un bilan sera fait permettant de juger de la pertinence ou non de l’expérience.

Enfin , il est demandé aux pêcheurs de communiquer aux responsables de l’Association les résultats de leur pêche afin de pouvoir se rendre compte de l’effet des différentes actions entreprises et  donner leur avis.